Quand l’accessoire devient essentiel

L’histoire de Maëlle est une histoire de passion. A l’âge de 9 ans, dans le salon de coiffure de sa mère, elle s’occupe en confectionnant des accessoires à partir de chutes de cheveux. Depuis cette date, son envie de créer ne l’a jamais quitté. Elle lance aujourd’hui sa maison de maroquinerie haut de gamme, baptisée motif postiche.

 Au sortir de ses études, une révélation : celle qu’il est possible de faire des accessoires à partir de différents matériaux. « J’ai eu un déclic à l’occasion d’une porte ouverte avec la découverte d’un collier en porcelaine. C’est alors que j’ai compris qu’il était possible de créer des accessoires à partir de n’importe quel matériau », explique Maëlle Gabard.

Son parcours : un bac art appliqué, un BTS céramique, puis un Diplôme supérieur des arts appliqués option mode à l’Ecole Duperré à Paris. Au sortir de l’école, elle évolue dans différentes maisons, mais c’est en indépendante qu’elle choisit de s’accomplir. « La liberté de création n’est pas la même au sein d’une grande maison. Il est parfois bien plus facile de partir de zéro pour imaginer un autre mode de confection que de changer des années de pratiques », nous explique-t-elle.

Sa démarche est résolument engagée : toutes ses créations sont fabriquées à partir de matières upcyclées. La base des sacs est réalisée à partir des fins de stocks des grandes maisons de luxe, tandis que les ornements sont conçus à partir de chutes de cuir. Elle assemble elle-même les façades dans son appartement parisien, puis apporte ses sacs en usine pour l’assemblage. La confection est 100 % made in France. Pour l’heure, elle propose une quinzaine de sacs, tous sur le même format : un rectangle rigide ornementé de franges ou de boucles. « Au travers de cette forme, j’ai souhaité faire un clin d’œil aux sacs populaires et proposer un sac du quotidien, inspiré du sac de course en papier recyclé », explique la créatrice.

Quant au choix du nom, motif postiche, c’est un clin d’oeil au monde de la coiffure, mais également une somme de jeu de mots. Post pour la référence aux matériaux de seconde main, mais aussi Po pour Peau et Tif pour les cheveux.

 

Motif Postiche par Maëlle Gabard