Le parfum qui sent bleu

Philippe Bénacin, PDG d’Interparfums se veut confiant. Malgré l’impact de la crise sanitaire, les prévisions du géant de la parfumerie restent optimistes. Sa botte secrète : la licence Montblanc qui, à elle seule, représente plus d’un quart du chiffre d’affaires du groupe. Le 19 avril, Mont Blanc dévoile son tout dernier opus. Un appel au voyage et à l’exploration.

BTS_MONTBLANC EXPLORER ULTRA BLUE (13).jpg

 

Nom : Montblanc Explorer Ultra Blue

Sexe : Masculin

Inspiration : Le bleu de la nature

Naissance : Avril 2021

Couleur du ciel et de l’eau, des glaciers et des grands lacs, le tout dernier parfum Montblant célèbre le bleu. Une invitation au voyage qui s’inscrit dans la plus pure tradition Montblanc : en 1906, la marque est la première à mettre au point un stylo transportable grâce à son réservoir à encre. Depuis cette date, la maison n’a de cesse de convoquer l’univers du voyage et de l’exploration. Avec Montblanc Explorer Ultra Blue se diffuse une envie d’espace et de nature, incarnée par le mannequin Rein Langeveld qui, pour l’occasion, s’est improvisé pilote de Riva sur le lac d’Annecy.

BTS_MONTBLANC EXPLORER ULTRA BLUE (15).jpg

Pour cette toute nouvelle création olfactive, le groupe a fait appel à trois parfumeurs de la maison Givaudan : Jordi Fernandez (Legend, Montblanc), Olivier Pescheux (L’Aventurer, Fragonard) et Antoine Maisondieu (Magnolia Nobile, Acqua Di Parma). Ensemble, ils ont imaginé un jus à la fois boisé et hespéridé qui convoque conjointement espaces forestiers et grands glaciers. On y retrouve un accord glacier puissant où se mêlent santal, citrus, mandarine et champs de bergamote.

BTS_MONTBLANC EXPLORER ULTRA BLUE (2).jpg

 Montblanc Explorer Ultra Blue

CréateursBeauté