Du jardin au flacon

Les parfums de Rosine, c’est une histoire de famille et de passion. Crée en 1991 par Marie-Hélène Rogeon, la maison est aujourd’hui dirigée par son fils Louis. Au quotidien, il s’emploie à faire vivre les roses, guidé par un double héritage familial : celui de sa mère, passionnée de roses, mais également celui de son arrière-grand-père, conditionneur. Rencontre.

Comment est née la maison Les parfums de Rosine ?

Tout commence en 1991, ma mère, passionnée de parfums et de roses décide de revisiter le parfum historique créé par Paul Poiret en 1911. C’est à partir d’écrits et – en accord avec la famille Poiret – qu’elle imagine la fragrance qui deviendra le parfum signature de la maison. Pendant un certain temps, la Rose de Rosine a été l’unique parfum commercialisé dans la boutique parisienne. Au fil des années, la collection s’est enrichie avec de nouvelles créations, explorant différentes facettes du prisme olfactif. Cependant, tous les parfums de Rosine ont un point commun : ils renferment une note de rose.

La rose est donc une source d’inspiration infinie ?

Sans doute. Ma maman était une passionnée. Elle avait une roseraie et c’est à partir de son jardin qu’elle imaginait chacune de ses compositions. Le jardin permettait ainsi d’expérimenter des combinaisons : par exemple la rose avec le muguet ou le magnolia. Les parfums de Rosine ont tous été imaginé au cœur de la nature et non en laboratoire. Aujourd’hui, nous apportons le même soin à nos créations, avec des matières premières de très grande qualité. Pour chacune de nos créations, nous déclinons le même flacon qui fait partie de l’histoire des parfums de Rosine.

Vous signez une collaboration avec LeSnob. Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

Nous avons imaginé trois fragrances en partenariat avec Robert Lussier, créateur en 2015 de la marque de maroquinerie LeSnob. Pour cette collaboration, nous avons suivi les envies de Robert Lussier, tout en laissant dans chaque fragrance une note de rose. Cela nous a permis d’oser des combinaisons olfactives nouvelles, comme une note de caoutchouc, étonnamment suave pour Rosine for LeSnob n°I. Le deuxième opus est une ode à la rose vintage des années 1970, tandis que Rosine for LeSnob n°III révèle une rose rouge séduisante et profonde. Ces trois créations sont unisexes.

Les Parfums de Rosine – 105 Galerie de Valois – 75001 Paris

Laisser un commentaire