Deux snobismes, pour vous messieurs

Le vestiaire des épicuriens

Hanjo, c’est l’histoire d’une bande de potes. Des joyeux drilles habités d’une même passion pour les sorties autour d’un verre, d’une bonne table ou d’un petit troquet pour savourer, découvrir et partager de nouveaux plats. Le crédo d’Hanjo : démocratiser les belles matières. C’est ainsi que la Maison a choisi de s’attaquer à la chemise, un produit qui exige maitrise des matières, expertise dans la coupe, rigueur dans la confection et inventivité dans les motifs et les détails. Côté création, c’est Karine Joncquel qui officie avec une ambition simple : « habiller les amoureux de la vie : des hommes extras et inspirants qui veulent allier liberté de mouvement et style ». Résultat, une collection pas comme les autres qui fleure bon les discussions entre amis au soleil ou au coin du feu, un verre de vin à la main. Parmi les créations emblématiques de la Maison, la chemise « Grand Cru » aux motifs grappes de raisins ou encore la chemise « Cru Bourgeois » aux motifs verres ballon. Pour les plus épicuriens, Hanjo se découvre sous la forme de coffrets : une bouteille du Domaine de Magnaut (Côtes de Gascogne 2011) et une paire de chaussette accompagnent la chemise de votre choix 

Hanjo

Maison parisienne pour souliers pétillants

La Maison Caulaincourt, c’est l’histoire d’Alexis Lafont. En 2008, cet ingénieur centralien féru de photographie décide de consacrer sa vie au « vrai » luxe. Il créé alors sa première boutique, chic et simple qu’il baptise « Caulaincourt Paris ». Pour les citadins, il imagine des souliers intemporels : ni vieillots, ni fashion et fait de l’élégance et de la simplicité sa marque de fabrique. Dans chacune de ses créations, Alexis Lafont s’emploie à remettre l’artisanat au cœur de sa démarche : les patines des souliers sont personnalisables et les souliers peuvent être manufacturés à l’unité à partir du cahier des charges des clients. Caulaincourt Paris confie la fabrication de ses souliers à des ateliers experts et utilise les plus belles peausseries disponibles sur le marché, celles commandées par des maisons de renom à l’instar de J.Lobb, Hermès ou encore Weston. En 2017, Caulaincourt Paris ouvre son espace au printemps de l’Homme et vend ses créations de fabrication française à l’international. Tokyo, Sydney, Hong Kong et Lausanne ont ainsi déjà adopté les créations du jeune passionné

Caulaincourt Paris