Séjour détox au château

Séjour détox au château

En centre Bretagne, entre patrimoine et forêts, se trouve un lieu hors du temps. Un château où l’on s’accorde une pause, sous le regard bienveillant de Carole Bogrand, fondatrice des cures du Château du Launay. Randonnées, yoga, jeûne, monodiète ou cure végétale, chacun trouve ici les ressources dont il a besoin.

250918 (2).JPG

8h00, la journée commence en douceur. Dans les combles du château, c’est une gigantesque salle de yoga qui accueille les résidents venus -l’espace de quelques jours- poser leurs valises et leur stress dans l’une des 10 somptueuses chambres. Au programme : respiration, méditation et souplesse. Pas question de se faire violence. Ici, chacun adopte son rythme et respecte l’énergie qui est la sienne. Une philosophie appliquée à l’ensemble des activités de la journée.

Chambre les Amants.jpg

Lorsqu’à 9h00 les résidents « chaussent » leur équipement de randonnée, c’est pour une longue ballade au cœur des forêts de Bretagne. Entre traité de botanique, naturopathie et histoires du patrimoine breton, la guide veille au bien-être de ses randonneurs. Au moindre coup de fatigue, c’est Carole, la propriétaire des lieux qui arrive au volant de son carrosse pour rapatrier les résidents dans les salons feutrés du château. Un espace cocon, sans fioritures mais hautement luxueux : « pour la décoration du château, je me suis inspirée des fermes anglaises. Je voulais un lieu confortable et authentique au luxe non ostentatoire. Un espace ultra confortable, un peu comme un retour de chasse en Angleterre », explique Carole Bogrand.

Hall 4.jpg

Un lieu de prise de conscience et de transformation

Bibliothèque.jpg

Même état d’esprit pour le programme alimentaire. Pas question de tirer sur la corde ni d’aller à l’encontre de son métabolisme. Chacun peut choisir sa cure : les jeûneurs se contentent d’un bouillon le soir, tandis que d’autres se délectent quotidiennement de jus de fruits et de légumes frais. Les plus gourmets peuvent opter pour une cure végétale, composée essentiellement de fruits et de légumes cuisinés avec raffinement au château. A noter, il est à tout moment possible de changer de régime en passant d’un jeûne sec à une monodiète ou l’inverse. « Le renouvellement cellulaire, l’élimination des toxines, l’apaisement de l’esprit sont autant de bienfaits résultant de la pratique du jeûne. Ces bienfaits se ressentent encore six mois après la cure. Pourtant, je reste convaincue qu’il faut y aller progressivement. Le jeûne n’est pas un produit de consommation, c’est un cadeau que l’on se fait à soi-même ! Face à des personnes épuisées, je suis convaincue que la meilleure réponse est la douceur. La plus simple façon d’accéder au jeûne est de mener une démarche progressive, années après années », détaille Carole Bogrand. Finalement la propriétaire des lieux applique à ses hôtes ses propres recettes. Lorsqu’en 2002, elle fait le choix de s’implanter au Launay avec sa famille, elle laisse derrière elle une carrière de spécialiste de la grande distribution. Formée et certifiée en naturopathie en 2008, elle découvre les bienfaits de l’alimentation bio et saine via la médecine ayurvédique et chinoise puis s’oriente vers la sophrologie Caycédienne. En parallèle de quoi elle s’initie au jeûne. 

Hall 7.jpg

Prendre rendez-vous avec soi

Sauna 2.jpg

En 2015, elle opère un premier virage : les chambres d’hôtes du château accueillent les premiers séjours détox réservés aux cavaliers de très haut niveau qui viennent au Launay se préparer aux compétitions. Trois ans plus tard, les cures s’ouvrent au grand public. Ainsi, depuis mai 2018, 60 personnes ont choisi de poser leurs valises au Château du Launay, le temps de séjours allant de quatre à sept jours. Si les matinées sont rythmées par une mise en mouvement du corps, l’après-midi est dédié au repos. Piscine, sauna avec panorama sur le parc du château, hammam sont à la disposition des résidents. Il est également possible de réserver un soin (soin ayurvédique, Shiatsu, massage Thaï, acuponcture …) avec l’un des thérapeutes du château. Car la démarche se veut holistique et résolument ancrée dans l’économie locale. « Les thérapeutes implantés dans la région mais également les agriculteurs et les maraichers font partie du projet. Lorsque les gens viennent au Launay, la prise de conscience doit être globale. Il ne s’agit pas seulement d’une détox pour le corps et l’esprit, mais aussi de la découverte d’un mode de vie en lien constant avec la nature », conclut la propriétaire des lieux. 

IMG_0849.JPG

Château du Launay – Detox et Bien être – Ploërdut – Cures toutes l’année.

Le Glow venu d’Australie

Le Glow venu d’Australie

Test : le regard envoutant par Cils en Seine

Test : le regard envoutant par Cils en Seine