Atelier Lekki, une certaine idée de la France

Maxime Chanson a fait ses classes auprès des marques de luxe. L’amour de l’univers vintage l’a dirigé vers une aventure entrepreneuriale. Après un premier projet réussi, il se lance dans une nouvelle aventure avec la marque Atelier Lekki. Objectif affiché : incarner une « certaine idée de la France ». Interview.

Atelier_Lekki_Lifestyle_6.jpg

Qu’est-ce qui se cache derrière Atelier Lekki ?

Atelier Lekki c’est une marque qui a pour vocation à voyager dans le temps en rééditant les objets iconiques de la France des années 50, 60 et 70, les fameuses Trente Glorieuses, une période qui est aujourd’hui un synonyme de joie de vivre, de développement économique et artistique. Ces trois décennies sont gravées dans l’identité française et les gens cherchent aujourd’hui à s’en inspirer pour sortir de la grisaille des temps actuels. Il s’agit de retrouver cette « madeleine de Proust », une période que nous avons idéalisée et qui est devenue, pour beaucoup sans la connaître, iconique.

Derrière Atelier Lekki, il y a un vrai statement, « Une certaine idée de la France »

« Une certaine idée de la France » est une phrase du Général de Gaulle. Son idée de la France était la France internationale, multiculturelle, où les idées véhiculées par les grands auteurs de la Révolution Française, « Liberté, Égalité et Fraternité » étaient appliquées. Derrière cette phrase, c’est un véritable engagement en faveur du respect mutuel et de l’harmonie du monde.  

Atelier Lekki c’est alors une vision de la vie ?

C’est la volonté de revenir à des choses essentielles dans un monde globalisé, repartir sur ce qui était l’essence de la cohésion entre les gens il y a 40 ans et qui était basé sur l’écoute, le respect et un vivre ensemble plus agréable que celui que nous connaissons aujourd’hui. L’idée est de s’inspirer du passé pour mieux vivre aujourd’hui.

De quoi se compose la Collection d’Atelier Lekki ?

Il s’agit d’un véritable cabinet de curiosités. Nous avons lancé un vélo Solex, symbole de la France des Trente Glorieuses. Nous avons voulu le rendre plus contemporain à travers une customisation des éléments avec du cuir ou des bois nobles qui remplacent certaines pièces en métal. Nous avons également ajouté une touche technologique avec un support à Smartphone et une caméra de recul arrière. Nous essayons de combiner le meilleur des deux mondes pour proposer des objets amusants. Ensuite, nous avons des rééditions de produits prêt-à- porter. Nous avons récupéré des patrons, notamment celui du caban de la Marine Nationale trouvés chez son dernier fournisseur. Nous avons gardé la coupe, les insignes du col avec l’ancre et sur la manche et le gallon qui à l’époque désignait le grade. Nous conservons ces éléments afin qu’ils puissent traverser les décennies. 

Atelier_Lekki_Lifestyle_2.jpg

Tu es un exemple de la reconversion professionnelle. Qu’est-ce qui t’a amené à quitter le monde de grandes entreprises ? 

J’ai travaillé pour de grandes marques de luxe et cela s’inscrit de manière logique dans ce que j’ai fait après, à savoir, elles représentent l’histoire de la France, de grandes Maisons, du savoir-faire, de la passion humaine et c’est bien cet ancrage-là qui m’a toujours intéressé, travailler sur les produits qui ont du sens et une histoire. Aujourd’hui, dans le secteur des marques premium et du luxe, ce sont les marques françaises qui sont leader et ce sont elles qui m’ont appris comment faire d’un produit une icône et une incarnation d’un art de vivre. J’y ai également appris l’importance de story telling qui accompagne un produit. J’ai quitté ce monde car j’avais envie d’une marque à moi et, après la réussite de mon premier projet des téléphones portables remasterisés, j’ai décidé de continuer dans cette aventure entrepreneuriale avec toujours le même fil rouge, revivre le passé avec un twist contemporain.

Nous avons parlé du Général de Gaulle, des objets cultes, mais cette période des Trente Glorieuses c’est aussi la période d’apparition de plusieurs artistes

Oui. Et justement c’est la période où plusieurs artistes « venus d’ailleurs » sont apparus comme Aznavour ou Dalida. La France c’est bien ça ! C’est un melting pot qui a permis la création de cette scène artistique et cette vision de la France qu’on nous envie.

Qui incarne aujourd’hui pour toi cette idée de la France exprimée par Générale de Gaulle ?

Ce sont les gens qui ont des origines d’ailleurs et qui sont fiers d’être français et qui ont surtout envie de vivre ensemble, peu importe les cultures et les différences. Un vrai symbole pour moi c’est Kylian Mbappé qui fait la fierté de chaque Français.

Atelier Lekki a une vision très optimiste de la France d’aujourd’hui !

 La France a besoin d’être secouée et commencer à vraiment apprécier cette diversité culturelle, avec des climats et des paysages diversifiés. La volonté d’Atelier Lekki est de puiser dans l’ambiance joyeuse des années des Trente Glorieuses pour enchanter la France d’aujourd’hui.

Atelier_Lekki_Lifestyle_9.jpg

 Atelier Lekki