Quand le digital se met au service des amateurs de vin

Quand le digital se met au service des amateurs de vin

Choisir son vin en quelques clics et sans passer par la case caviste. Tel est le pari de Ton Petit Sommelier, un service de sélection de vins en ligne à destination des amateurs de bons crus. Preuve (s’il en fallait encore une), que le digital s’immisce aujourd’hui dans tous les secteurs de notre quotidien. Rencontre avec Grégory Malgras, ex Paypal et aujourd’hui président fondateur de Ton Petit Sommelier et Maïlys Ray, directrice marketing Ton Petit Sommelier.  

Comment est né Ton Petit Sommelier ?

Grégory Malgras, président fondateur de Ton Petit Sommelier

Grégory Malgras, président fondateur de Ton Petit Sommelier

Grégory Malgras : Je travaillais dans le digital depuis dix années au sein du groupe Paypal. Au fil des dîners avec mes amis, je me suis rendu compte qu’il manquait une plateforme de sélection à destination des novices et amateurs de vins. Bien sûr, le développement du digital a amené de nombreux acteurs à se positionner sur la vente de vins en ligne. Néanmoins, très souvent ces market places se contentent de mettre en avant des catalogues de bouteilles. Pour le non-sachant, il est alors très difficile de choisir ! Par ailleurs, les personnes qui pensent ne rien connaître au vin sont souvent très réticentes à l’idée de pousser la porte d’un caviste pour demander conseil. Autant de constats qui m’ont amené à imaginer Ton Petit Sommelier. Après un lancement en version Beta en Avril 2015, nous avons lancé le site dans sa version officielle en Avril 2016.

Maïlys Ray, directrice marketing, Ton Petit Sommelier

Maïlys Ray, directrice marketing, Ton Petit Sommelier

 

Maïlys Ray : Il faut bien avoir à l’esprit que la vente de vin par Internet est en forte progression. Ainsi, à l’heure actuelle, 10 % des internautes achètent du vin en ligne. Cette proportion devrait connaître une forte augmentation au cours des années à venir, portée par les digital native aux habitudes de consommation en ligne déjà fortement ancrées.

 

 

 

Comment fonctionne la plateforme ?

Grégory Malgras : Nous avons fait en sorte de rendre la plateforme à la fois simple d’utilisation et ludique. C’est la raison pour laquelle, nous avons imaginé notre avatar Ernest, un personnage virtuel qui accompagne le consommateur dans son choix de vins. Il suffit de répondre à quelques questions simples (occasion, région de prédilection, couleur du vin et budget) pour que l’algorithme trouve le vin le plus adapté à la requête de l’internaute. À tout moment, le consommateur peut choisir de se laisser porter par Ernest qui fera la sélection pour lui ! Une fois sélectionnée, la bouteille est livrée chez le commanditaire dans les 24 heures.

Comment sont sélectionnés les 250 vins et champagnes présents sur la plateforme ?

Grégory Malgras : Nous organisons chaque mois des comités de dégustation. Ainsi, tous les vins proposés sur la plateforme ont préalablement été testés par nos équipes. Les comités de dégustation sont composés d’experts, mais également d’amateurs. Ensemble, ils vont sélectionner les vins en fonction de différents critères.

Maïlys Ray : Il est pour nous essentiel d’associer les amateurs à nos comités de sélection. En effet, un expert peut estimer qu’un vin est parfait d’un point de vue technique. Cependant, un amateur peut avoir un autre regard sur une production. De plus, les amateurs vont nous permettre de simplifier les descriptifs produits, en utilisant un langage simple et non un langage technique et réservé aux initiés. Enfin, je dirai que ces comités sont l’occasion créer du lien entre vignerons et consommateurs, deux mondes qui sont parfois très éloignés du fait des nombreux intermédiaires qui se partagent aujourd’hui le marché du vin. La démarche de mon petit sommelier se rapproche de celle d’un caviste, en ce sens que nous apportons du conseil personnalisé.

Vous avez lancé en juillet dernier un service de dégustation à domicile. A qui s’adresse cette offre ?

Grégory Malgras : Notre ambition est de réduire le gap entre le virtuel et le réel. Pour ce faire, nous proposons des animations œnologiques à des groupes de personnes, particuliers ou entreprises. Cette offre est venue s’ajouter à nos services de façon assez naturelle, suite à des demandes de la part de nos clients qui souhaitaient aller encore plus loin dans le conseil à la dégustation. Pour ces soirées, il faut compter environ 30 euros par personne, voire davantage en fonction du thème de la dégustation. 

Expo Magritte : une minute pour se faire un avis

Expo Magritte : une minute pour se faire un avis

Retour de soirée... après un restau végétarien

Retour de soirée... après un restau végétarien